Image blog L'effervescence pour les Toothpicks - RC Drone 3D

L’effervescence pour le Toothpick

Tiny Whoops, Cinewhoops, Toothpicks : comment s’y retrouver

Au fil du temps, le monde du drone FPV connait des évolutions qui dépendent des demandes des afficionados et du développement des technologies.

Dernièrement, les Tiny whoops ont eu le vent en poupe auprès des pilotes de FPV. Il s’agit de mini drones équipés de protections d’hélices, d’une micro caméra pour un retour vidéo ainsi que de moteurs brushed ou brushless assez puissants pour assurer des bonnes performances de vol. De par leur compacité, ils sont utilisés pour voler dans des coins confinés, à proximité des personnes.

Dans le prolongement des Tiny whoops, on connait également la déclinaison : les Cinewhoops. Ce sont des nano drones équipés de caméras HD ou 4K ainsi que de protections d’hélices pour permettre une utilisation cinématique dans des plans de proximité et en intérieur. Le Cinewhoop promet ainsi de belles vidéos.

Très récemment, le nouveau nano drone FPV qui fait fureur, c’est le Toothpick.

Véritable phénomène, il a été initié par Bob Roogi, alias KababFPV, célèbre dentiste et pilote de FPV Racing.

L’avènement du Toothpick 

Le Toothpick signifie « cure-dent » en français. Il s’agit de nano racers ultra légers bénéficiant d’une structure en carbone très fine et très légère. En règle générale, ce châssis minimaliste mesure 2 à 3 pouces maximum, soit une taille de 100 à 125 mm d’envergure. Contrairement aux Tiny Whoops, le Toothpick ne possède pas de protections d’hélices. La plupart du temps, les hélices sont des hélices bipales d’une longueur maximum de 6,5 cm. Il est équipé de moteurs brushless en 11XX. A la base, il est alimenté par des batteries allant de 1S à 2S (parfois 3S). Concernant l’électronique, il copie celle des Tiny Whoops.

Le Toothpick* possède ainsi des configurations intéressantes apportant punch, nervosité, vivacité et performance de vol. Ces configurations apportent également de l’agilité et une bonne autonomie pour un vol en immersion sensationnel. Son rapport poids et puissance s’apparente ainsi à celle d’un 5 pouces. Peu encombrant et très compact, il est très simple de l’emporter de partout.

Le Toothpick permet des vols en intérieur comme en extérieur. Bien entendu, en l’absence de protections d’hélices, il est fortement déconseillé de voler à proximité des personnes. En cas de casse, les pièces de remplacement sont simples à se procurer et ont un bon rapport qualité-prix. Il est donc très facile et économique de poursuivre l’aventure des vols avec le Toothpick !

Le concepteur Diatone est un précurseur dans le monde des Toothpicks. En collaboration avec KababFPV, il a créé la gamme Diatone Cube, une version de 2,5 pouces et une version de 3 pouces. Proposant diverses configurations allant du 2S au 3S, ces nano racers sont ultra légers : ils ne pèsent qu’entre 40 et 55 grammes, sans la batterie. Alliés avec des moteurs puissants pouvant atteindre les 10000KV, ce sont de véritables missiles qui apportent leur lot de sensations.

Le développement du Toothpick

L’évolution se poursuit et il n’est donc pas étonnant de voir apparaître des modèles Toothpicks compatibles avec du 4S.

Ainsi, le concepteur BetaFPV, également connu pour ses créations de Toothpick a sorti le célèbre HX100. Mesurant 100×100 et ne pesant que 43 grammes, il est doté d’une propulsion énergique. Alimenté en 4S, son rapport taille, poids et puissance est impressionnant.

Iflight a également suivi la tendance en créant son Turbobee : ce micro racer 3 pouces de 13,6 cm d’envergure est capable d’accueillir des batteries 4S.

Il est logique que le Toothpick HD a rapidement pointé le bout de son nez.

Ainsi, BetaFPV a sorti le très performant HX115 HD. Parallèlement, le concepteur Diatone a créé sa gamme de Cube Pro HD. Le point commun de ces toothpicks est la caméra Runcam Split 3 Nano.

Cette dernière offre une résolution de 1080p à 60 images par seconde ainsi que la possibilité d’enregistrer en HD sur une carte microSD dotée d’un système de verrouillage. Elle possède un excellent WDR. Vidéos incroyables garanties !

L’effervescence pour le Toothpick, et les nano racers en générale, n’est pas prête de s’éteindre. Effectivement, c’est pratique et attractif de piloter un nano drone, en intérieur comme en extérieur, qui se comporte comme un drone 5 pouces.

Menu

Copyrighted Image