FPV

Que signifie « First Person View » ou FPV ?

Le pilotage en immersion ou vol en immersion (en anglais « First Person View » ou FPV) est un procédé qui consiste à diriger le drone, grâce à une radiocommande et un écran, un casque ou des lunettes. Cette technologie permet au pilote de visualiser en direct la vidéo diffusée par une caméra embarquée fixée sur le drone. Le retour vidéo durant le pilotage peut se faire sur un écran de contrôle comme un smartphone ou une tablette. Toutefois l’utilisation de lunettes FPV permet une immersion totale, plus réaliste et plus sensationnelle. La qualité actuelle d’image vidéo renforce ainsi l’expérience de vol en immersion.

L’utilisation généralisée du système « First Person View » ou FPV pour les drones

Initialement, le système FPV était réservé au domaine de la robotique et au secteur militaire. Son utilisation s’est popularisée.

Actuellement, dans le domaine civil, les drones de loisir et les drones professionnels sont quasiment tous équipés d’un système FPV. Effectivement, le pilotage à vue présente certains inconvénients et notamment un problème de visibilité lorsque le drone sort du champ de vision de son pilote. Le procédé FPV permet naturellement au pilote, équipé de lunettes FPV, casque ou d’un écran pour le retour vidéo, de se repérer dans l’espace et de diriger son appareil.

La technologie du FPV offre d’autres avantages.

Le vol en immersion concrétise un rêve familier : celui de voler dans les airs et de pouvoir découvrir les paysages avec une vue aérienne magnifique.

Le procédé FPV permet également la réalisation de prises de vues aériennes vidéo ou photographiques, y compris dans les paysages inaccessibles.

Les drones équipés du système « First Person View » peuvent être utilisés pour la pratique du FPV Racing, c’est-à-dire les courses de drones. Cette discipline en plein essor met en compétition divers pilotes qui doivent parcourir un circuit à toute vitesse en franchissant des points de passage exigés.

Outre, l’utilisation du drone FPV dans le domaine des loisirs, son usage se propage dans le domaine professionnel : cinéma, architecture, immobilier, tourisme, agriculture …

Le matériel nécessaire pour la pratique du FPV

Le dispositif d’émission vidéo

Le procédé FPV nécessite un dispositif d’émission vidéo embarqué sur le drone.

  • La caméra

La caméra se décline en format nano, micro, mini ou standard.

La caméra, assemblée à l’émetteur vidéo et à son antenne, est fixée sur le drone et envoie le flux vidéo vers un moniteur ou écran vidéo, un casque ou des lunettes FPV.

Certaines caméras sont équipées de carte SD permettant un enregistrement du vol en « haute définition ».

  • L’émetteur vidéo ou VTX

L’émetteur vidéo ou VTX transmet l’image captée par la caméra au récepteur vidéo. Les VTX utilisés sur les drones FPV utilisent principalement les fréquences des 5,8 Ghz. Le VTX prend la forme d’une carte électronique sur laquelle est branchée l’antenne.

  • L’antenne du VTX

Un VTX est inévitablement relié à son antenne.

Il existe différents types d’antennes adaptés à chaque utilisation. En règle générale, l’antenne du VTX est omnidirectionnelle : son diagramme de rayonnement est de 360°.

Choisir la bonne antenne est essentiel pour avoir la meilleure liaison possible.

Le dispositif de réception vidéo

Le procédé FPV nécessite également un dispositif de réception vidéo. L’affichage du flux vidéo émis depuis le drone s’effectue sur un moniteur ou écran vidéo, un casque ou des lunettes FPV.

  • Moniteur ou écran vidéo, casque ou lunettes FPV

Le moniteur ou écran vidéo est l’outil de base pour visualiser en temps réel les images de la caméra embarquée sur le drone. Pour un pilote débutant, il est conseillé de débuter la pratique du FPV avec un écran retour. Cela permet au pilote de visualiser le drone et s’accoutumer avec ses mouvements. L’expérience immersive est limitée mais ce dispositif permet de faire partager le vol en direct avec d’autres personnes.

Les lunettes FPV ainsi que le casque ont la même utilité et permettent de ressentir l’immersion dans le vol de manière plus intense.

  • Le récepteur vidéo ou VRX

Le récepteur vidéo ou VRX récupère le signal émis par le VTX puis le transmet aux lunettes ou casque FPV.

  • Les antennes du VRX

Le module VRX est inévitablement relié aux antennes. On combine généralement sur les VRX des antennes patch (directionnelles, c’est-à-dire dont l’angle du rayonnement est limité) et des antennes omnidirectionnelles afin d’optimiser la zone de réception du signal.

Menu

Copyrighted Image